L'Ecrivain

Voyage à travers la connaissance

Le site de danielle Meunier


Danielle  Meunier

L'écrivain



À son actif :




De l'autre côté du destin, Éditions AdA, 2004

Ces croyances qui nous gouvernent, AdA, 2007

Cueillir sa bonne étoile, AdA, 2009

Révélations sur la vie de Jésus et de Marie-Madeleine, AdA, 2009

Le mystère des plus anciennes civilisations et leur impact

à partir de l'année 2012, AdA, 2009

Le langage des chakras, Trédaniel, 2013

Quelques instants et le destin bascule, Amalthée, 2014

• Comment manifester l'abondance, Exergue (Trédaniel), 2015



Extraits du livre « De l’autre côté du destin » de Danielle Meunier


Maintenant, c’est l’extase, le ressourcement, la béatitude. Ici, je comprends tout ce que l’on a bien pu me raconter au sujet des saints et de leurs états. C’est le corps divin, le refuge de l’âme. Je baigne dans les vibrations de mon âme !

Elle me confie son origine, à quelle famille d’âmes elle, et moi avec elle, nous appartenons, ce qu’elle attend de moi, et comment je peux l’aider à accomplir son choix, sa mission. Elle me dit comment je m’appelle, puisque je suis elle.

Tout l’espace devient blanc et doré. Une lumière intense m’enveloppe, en même temps qu’un sentiment d’amour, d’unité avec le tout.

Grâce à cette indicible lumière qui n’est pas différente de moi, je suis véritablement reliée à toutes choses.

Je suis le vent, la pluie, les étoiles, les planètes ; je suis la feuille, les fleurs, les animaux que j’aime tant ; je touche tout, sans plus être séparée de rien ; je baigne dans l’amour infini de la Source.


Rencontre d’âmes sœurs…


Mon cœur palpite et j’ai la sensation d’avoir bu (pourtant je n’ai rien absorbé d’autre que de l’eau et nous sommes à l’ombre).

Puis le malaise se change en bien-être. Je me sens tout à coup étrangement, inexplicablement heureuse. Pour rien au monde je ne voudrais bouger.

J’espère que nous allons rester là tous ensemble jusqu’à la fin des temps…

Mais que se passe-t-il encore ? J’ai l’impression que mon corps est comme aimanté sur le côté. Je glisse un coup d’œil sur ma gauche et soudain croise un regard. Ce sont ces yeux-là ! À travers le regard, juste un instant, j’ai perçu l’âme. Je connais cette âme, j’en tremble, je perds le contrôle que je tente désespérément de garder. Je ne sais même plus ce que j’ai à dire, tant l’attraction est irrésistible.


Il y a médiumnité et médiumnité… 


En réalité, le phénomène d’intuition, de guidance et de perception existe chez chacun d’entre nous avec plus ou moins d’acuité et se développe au fur et à mesure qu’il est accepté sans attentes et avec abandon.

Cependant, ce qui varie est la forme que la médiumnité peut prendre, selon ce qui est attendu de nous, selon notre plan de vie.


L'ange gardien s'invite à l'école... 


Assise au premier rang, moi la timide, la silencieuse, je refuse subitement qu’une autre élève vienne s’asseoir à côté de moi.

Mon professeur interloqué et très peu habitué à de telles manifestations de ma part me demande alors le motif de ce refus catégorique. Je lui réponds, en toute simplicité, qu’il voit bien que la place est déjà occupée par mon ange gardien !

Je me suis demandé pendant des mois ce que ceci avait donc de si drôle qui ait pu provoquer l’hilarité générale pendant un quart d’heure et faire chuchoter sur mon passage le reste de la semaine.


Médiumnité et équilibre...


[Lorsqu’on vit un processus médiumnique], il est essentiel de développer un grand respect pour les autres, pour leur autonomie, pour leur droit de ne pas savoir, de ne pas croire à la médiumnité et même de ne pas vouloir en entendre parler ; tout en ne se laissant pas envahir par ceux qui, inversement, veulent tout savoir et traquent la moindre information.

Entre les deux se trouve une mince frontière, un fil sur lequel il faut se tenir en équilibre. Cela nécessite un apprentissage, qui au début peut s’avérer très déstabilisant.


Extraits du livre « Ces croyances qui nous gouvernent » de Danielle Meunier


Observons tous les « si » qui nous conditionnent, tous les « mais » qui nous arrêtent ; tous ces mots et toutes ces petites remarques en apparence anodins qui, à force d’être répétés et entendus, deviennent « ces croyances qui nous gouvernent » et qui surtout, la plupart du temps, finissent par nous empoisonner la vie. Car le merveilleux et terrible pouvoir des croyances, c’est justement qu’elles créent une réalité dans nos existences.


La Terre vue par l’âme avant l’incarnation.


La Terre m’apparaît lointaine et bleue, rebondie, exaltante, pleine d’attraits. Plus je m’en rapproche (avec ma conscience), plus je ressens cette attraction, mémoire intemporelle, souvenir diffus. La matière… ah, palper la matière ! Ses couleurs me paraissent très douces, ses parfums enivrants, son toucher chaud et vibrant. Je peux sentir son cœur qui bat et sa voix qui m’appelle et m’attire comme celle d’une sirène. IRRÉSISTIBLE. C’est un chant mélodieux qui s’élève de son cœur. Sa nature profonde touche la petite flamme que je suis. Je vacille d’amour pour elle. Je caresse de loin sa profusion, sa multitude. Une véritable bibliothèque vivante. Je contemple sa diversité, les races, les cultures, la flore, la faune, les minéraux. Ô joie ! Déjà mes cellules en formation vibrent. Elles vibrent à la mémoire du cœur de la Source unie à la créativité de l’homme. L’homme est prodigieux. Dieu vivant sur cette planète, véritable alchimiste, il transforme tout. C’est un génie, un lutin, une fée. Les minéraux deviennent joyaux, colliers, bijoux. Le lin et le coton deviennent soie ou velours.


Extraits du livre « Le mystère des plus anciennes civilisations » de Danielle Meunier


Ne confondez point Dieu au sens de la Source  avec les dieux créateurs de la Terre et des humains. La Source est une nuée. Rien n'existe avant elle. Son expansion crée l’après, mais elle n'a point de besoins. La Source n'a point besoin de ce qui est après. Elle est éternité. Elle est incorruptible. Elle est la vie même. Elle est la Lumière. Cependant, elle prend sans cesse de l'expansion.



Votre corps est composé de milliards de cellules. 


Dans chacune d’elles se trouve un ruban d’ADN d’environ 6 m de long contenant la somme de toutes les expériences vécues par votre âme depuis qu’elle existe, ainsi que tout ce qu’elle va vivre. Le code génétique de l’âme, c’est l’étincelle qui a jailli de la source et qui habite l’âme. C’est comme un ADN spirituel.



Cessez de baigner dans l'illusion, cessez de chercher autre chose que votre code génétique d'âme. Cessez de chercher la reconnaissance à travers différents systèmes qui vont surgir sur cette planète. Car les puissances qui vous manipulent sont fortes. Ne vous croyez point tout-puissants en allant parler aux baleines ou aux goélands. Que de manipulations pour vous perdre ! […] Tout sera mis en œuvre pour que vous trébuchiez, pour vous faire succomber à l'attraction terrestre.[…]

Relativisez : vous retrouverez plus facilement la joie.

Éveillez votre cœur et votre conscience. Lorsque vous serez éveillés, vous serez impossibles à manipuler.


Extraits du livre « Le langage des chakras » de Danielle Meunier


Il y a en ce moment 144 000 maîtres de lumière qui veillent sur cette planète et travaillent sans répit. Car, si les êtres humains sont appelés à acquérir la maîtrise de leurs sept chakras principaux, la terre possède elle aussi sept chakras principaux. Ces chakras principaux de la terre sont situés dans des lieux sacrés. Certains, comme celui du cœur et celui de la conscience, sont encore relativement protégés, mais il y a une réelle tentative d’envahissement par des forces non bénéfiques pour vous et pour la terre.


Les chakras sont des roues de vie qui, telle une belle mécanique parfaitement huilée, sont conçues pour fonctionner les unes avec les autres comme une horloge, et le moindre grain de sable dans la communication entre ces chakras principaux crée immédiatement une dysharmonie dans l’ensemble. Il en est de même sur terre, et notre planète, qui a plus ou moins régressé au cours des 20 dernières années (non pas sur le plan technologique mais bien sur celui du respect, de la patience, de la sérénité et de la solidarité humaine) et vécu la troisième dimension, ce qui n’est déjà pas très confortable, glisse de plus en plus dans la deuxième dimension, certains points du globe étant déjà dans la première.

La troisième dimension, pour rappel, est ce triangle infernal où vous n’arrêtez pas de jouer tantôt à être la victime, tantôt à devenir le sauveur d’une autre victime. Ensuite, quelquefois, tout se renverse et vous devenez le bourreau, votre propre bourreau qui vous rend victime et cherche un sauveteur, et ainsi de suite ; et vous dansez la valse à l’endroit et la valse à l’envers.


Extrait du livre « Quelques instants et le destin bascule » de Danielle Meunier


—Embrassez votre mari, madame…

(Et j’entends : « pour la dernière fois »).

Mon corps se vide de toute son énergie, comme une baignoire pleine dont on ôte le bouchon. Je t’embrasse et me sens devenir vide, livide, transparente, évanescente. Ma belle-fille me prend dans ses bras, et toutes les tensions accumulées ruissellent sur mes joues en larmes salées.

Mais pas longtemps. Se ressaisir, respirer, bouger, être ta force, ne pas faiblir, surtout ne pas faiblir. Reviens, mon amour, j’ai confiance en toi.

Je vois le chariot tourner dans un angle, et tu disparais vers l’inconnu. Rien, le vide, un corridor vide. Je suis là, les bras ballants, la tête qui bourdonne, le cœur qui cogne, la peur au ventre. Pas de peur, Danielle, surtout pas la peur : la foi, la confiance en la réussite de cette opération, c’est le moment, plus que jamais. Ne te laisse pas envahir. Tu le sais, la vibration la plus basse avant la mort, c’est la peur ; et toi, tu veux la vie.


Extraits du livre "Comment manifester l'abondance" de Danielle Meunier


Ainsi, peu à peu s'approchent de vous des planètes que vous ne connaissez pas encore et se met en place tout un grand mouvemnet galactique. Vous êtes observés par des maîtres ascensionnés...


Lorsque la conscience vient dans vos cellules, que toutes les cellules ou que le plus grand nombre de vos cellules devient conscient, vous vivez la manifestation, pas lorsque vous chantonnez des affirmations dans votre tête, mais bien lorsque ...

Extraits du livre « Révélations sur la vie de jésus et de Marie-Madeleine » de Danielle Meunier


Je suis Easa, que vous nommez Jésus. Mon désir en ces temps troublés où le monde d’en bas tente de régir la Terre et les humains est de revenir parmi vous afin de révéler par le biais de ce canal ma véritable histoire et non sa traduction sans fois interprétée et réinventée au gré des besoins d'une poignée d'humains aimant le pouvoir et la domination sur les autres et qui se servent du nom de mon Père tout-puissant pour ourdir leurs machinations, la guerre, le non-amour et la destruction. Je ne reviens pas sous la forme que vous attendiez, mais vous saurez reconnaître dans mes propos l’espoir et les conseils sages qu’un bon père transmet à ses enfants afin qu’ils s’épanouissent.

Je ne suis pas le fils unique de Dieu, je suis son messager, celui qui doit répéter et vous enseigner les paroles qu'Il me dicte à travers Christ qui m'habite.


Rex Mundi...


Les éléments qui composent la nature de l’homme sont les mêmes que ceux qui animent la Terre. Ces éléments sont perturbés, en dysharmonie, en déséquilibre, et les générations qui vous suivent, si ce n'est déjà certains d'entre vous, connaîtront une autre géographie de la Terre. Vous en découvrez les prémices climatiques, et la Terre bouge sur ses fondements. Bien que mille fois avertis, et que certains soient en alerte, beaucoup trop protègent leurs intérêts personnels à court terme plutôt que d'agir en tenant compte de l'humanité.

Ces hommes-là sont sous l'emprise de Rex Mundi, roi et gardien du monde d'en bas. Celui-ci nourrit son royaume de toutes vos émotions, à l'exception de la joie et de l'amour qui le repoussent et le tiennent à distance.


Souvenirs de la petite enfance


Tiens, voilà du nouveau… je ne crois pas que c’était là hier, ça ! Qu’est-ce que c’est ? Personne ne fait attention à moi, profitons-en. Et patatras… J’ai fait tomber l’origine de mon intérêt, et dans un fracas d’enfer en plus. Impossible de passer inaperçue. Prenons un air innocent. C’est intéressant quand même. Il y avait une « chose », maintenant il y en a deux. Ils devraient être supercomblés, mes parents, c’est la multiplication des pains. Non, apparemment non. Bizarre, vraiment pas simples, les grands.


Clairvoyance dans la petite enfance


La seule personne que je ne trouve pas compliquée, c’est ma grand-mère. Pour elle, tout est bon. Moue ou pas moue, c’est sûr, elle m’aime. Elle m’aime comme je suis. Je le vois à la couleur rose et bleue et dorée qui grandit tout autour de son corps dès que je tends les bras vers elle.

Si maman me gronde, je vois maman devenir pleine de vilaines taches noires (la colère, qu’ils me disent là-haut, regarde, apprends, retiens; la couleur et la forme de la colère). Petite colère, petites taches noires, grosses colères, grosses masses noires. Facile. À l’ampleur de la noirceur, je sais quel orage va me tomber dessus. Il faut apprendre encore. Apprendre à vérifier l’amplitude de l’orage à venir, sans voir. Sentir, ressentir. La colère a une odeur. Un touché électrique aussi, vibrant, repoussant.


La peur, c’est encore autre chose. Je l’apprends à mes dépens. Lorsqu’ils ont peur, les humains deviennent tout blancs. Mais c’est un blanc sale, pas lumineux du tout. Comme un gros brouillard. Plus la peur est grande, plus le brouillard s’étend et s’épaissit aussi. Alors, là, s’ils se voyaient, ils auraient peur de leur peur. Une vraie proie pour l’ombre.